L’amour que vous éprouvez pour vos enfants est comparable à l’amour qu’ont certains animaux pour leurs petits. Cette similitude me donne envie de découvrir leur univers et le partager avec vous. 

Cet article vous permettra de vous rendre compte que les animaux, même les plus petits ou bien les plus sauvages, ont des gestes qui ressemblent à ceux de votre quotidien.

Voici ce que j’ai trouvé :

La marmotte est une maman très douce qui couvre son petit de bisous et de caresses. D’après des sources scientifiques, elle serait la maman la plus attentionnée du monde animal.

L’araignée loup porte ses petits sur le dos jusqu’à ce qu’ils soient en mesure de se débrouiller seuls. Cette maman peut se retrouver avec 100 petits sur son dos !

La femelle ouistiti est quant à elle très maline. Elle invente un petit mensonge aux males. Elle explique à chacun d’entre eux que le petit est le leur, ce qui lui permet de ne pas s’occuper du petit toute seule.

La maman phoque se consacre à l’alimentation de son petit pendant des jours sans se nourrir. En réalisant ce geste maternel magnifique, elle arrive jusqu’à perdre la moitié de son poids.

L’ éléphante est, quant à elle, très proche de ses petits. Elle les protège du soleil ou bien les lave grâce à sa trompe Elle peut garder un lien très fort avec eux pendant 50 ans. 

Parmi les bonnes mamans, on retrouve aussi le poisson « tilapia ». Ce poisson originaire des eaux douces protège ses œufs en les gardant dans sa bouche. Quand les petits naissent, cette protection perdure encore un certain temps. Dès que des prédateurs s’approchent, la mère ouvre la bouche et les petits se précipitent dans ce refuge.

Il est aussi amusant d’apprendre que les insectes tels que les fourmis et les abeilles construisent de vrais « crèches » pour leurs petits. Ces « crèches » sont nettoyées et protégées. Les mamans insectes n’hésitent pas à les réparer en cas de dysfonctionnement ou à en réguler la température et l’humidité.

Enfin, comment ne pas parler des oiseaux. Ces derniers sont de si bons parents !  

Ils consacrent une énergie folle pour leurs petits. Ils cherchent le bon emplacement pour la construction du nid et recherchent les meilleures branches. La collecte de branches représente 1200 allers et retours pour une hirondelle et 1600 pour un calao. Par ailleurs, dans des régions arides, des oiseaux voleraient jusqu’à un trou d’eau pour y tremper leur ventre. En rentrant, ce moyen permettrait d’hydrater leurs petits en leur faisant boire les gouttelettes d’eau présentes sur les plumes.

Ce dévouement me réjouit et j’espère qu’à vous aussi.

En découvrant ces gestes maternels, on découvre que nous ne sommes pas si différentes qu’eux après tout… On peut aussi affirmer que toute maman passe par des moments difficiles pendant la croissance de son petit et que vous êtes loin d’être la seule (courage). 

Je finis cet article en vous félicitant pour cet amour infini que vous éprouvez pour vos enfants.

Alors vive l’amour et vive les mamans ! 

Louise

Laisser un commentaire